Cahier de textes - Table des matières

Au Rythme de La Vie

  |   368  |  Table des matières
Sommaire :

6 - Parle-moi d'Amour







Le monde d'aujourd'hui, c'est le monde qui m'instruit,

Pas celui qui m'inspire, encore moins quand je respire.

On veut tous s'en sortir, sans construire un empire.

Les magouilles politiques, la géostratégie,

Le pillage de l'Afrique, le Sud de l'Amérique,

Le monde économique met le monde en vrac.

Chiffres et statistiques sont un cul de sac,

En période électorale, y'a pas d'électorat :

Que des gens bernés, sondés par l'INSEE,

Les campagnes électorales sont toutes financées,

Par des multinationales, entreprises ancestrales,

Entreprises familiales de l'époque féodale.

Ces mêmes entreprises ont (portent) parfois plusieurs noms

Pour palper des millions dans leurs ramifications.

La fornication dans les poubelles de l'Etat,

Les secrets d'état et leurs services secrets.

Je connais bien la chance que j'ai de vivre en France,

Donc inutile de me dire qu'en Afrique c'est pire.



Parle-moi d'Amour, parle avec humour

Sur ce sujet sérieux, ça crève les yeux.

Vas parler d'Amour avec ceux qui engrangent,

Je n'arrive pas à faire de l'humour sur des sujets qui dérangent.

Parle-moi d'Amour sur l'exploitation,

Parle avec humour sur la misère et la guerre ?

Vas parler d'Amour sous un régime totalitaire,

T'as vu où l'Amour dans l'esclavage planétaire ?



L'Amour est une valeur en laquelle je crois,

Une valeur plus sûre que celles de Wall Street.

Dieu a fait le monde, le monde est Amour,

L'Amour en ce monde n'est pas à la mode.

C'est vrai, t'as raison je ne vis pas en Afrique,

Ni en Birmanie, ni à Sumatra, ni en Haïti.

Demande à Raoni, à ceux qui ont tué Gandhi,

Au gosse qui grandit dans la connerie de ses aînés,

Qui prend comme modèles les brigands de nos Etats,

Et si t'as vu de l'Amour dans les accords des nations,

Vas donc bronzer sur les plages de la Somalie,

Ou sur celles d'Haïti : prend tes pastilles d'iode.

Si tu vas en Zambie, l'Amour est sulfurique,

Donc loin d'être sulfureux,

Comme nos pays d'Europe qui depuis longtemps

Ont su fermer les yeux.

Et si t'as cru que Dieu y est pour quelque chose,

C'est une erreur de jugement,

Là-bas on y prie chaque jour, et chaque jour on y meurt.



Parle-moi d'Amour, parle avec humour

Sur ce sujet sérieux, ça crève les yeux.

Vas parler d'Amour avec ceux qui engrangent,

Je n'arrive pas à faire de l'humour sur des sujets qui dérangent.

Parle-moi d'Amour sur l'exploitation,

Parle avec humour sur la misère et la guerre ?

Vas parler d'Amour sous un régime totalitaire,

T'as vu où l'Amour dans l'esclavage planétaire ?



On m'a demandé de ne pas me limiter dans le contenu de mes textes,

Donc ce son est hard-core.

Ce en quoi j'ai répliqué que la prudence dans l'écriture est de mise,

Et j'en fais une règle d'or.

Si aujourd'hui l'UNICEF, l'UNESCO, France Liberté

Ne veulent (toujours ) pas entendre parler de l'esclavage moderne,

C'est que la base économique de ces fondations achète leur silence,

Et ces mêmes fondations sont trop peu scrupuleuses

Sur la provenance douteuse de toutes les finances

Qui les alimentent.

Même le silence de la Croix Rouge

Est acheté par Viventis, alias Nestlé,

Rhône Poulenc et j'en passe...

Dans les filières du monde financier,

Les services de santé copulent avec le nucléaire

Depuis que ça rapporte des milliards.

J'ai appris récemment qu'au siège d'AREVA,

Ils sont tous conscients car à même d'être au fait de la réalité dramatique

Sur le site nucléaire de Fukushima.



Parle-moi d'Amour, parle avec humour

Sur ce sujet sérieux, ça crève les yeux.

Vas parler d'Amour avec ceux qui engrangent,

Je n'arrive pas à faire de l'humour sur des sujets qui dérangent.

Parle-moi d'Amour sur l'exploitation,

Parle avec humour sur la misère et la guerre ?

Vas parler d'Amour sous un régime totalitaire,

T'as vu où l'Amour dans l'esclavage moderne ?







Le monde d'aujourd'hui, c'est le monde qui m'instruit,

Pas celui qui m'inspire, encore moins quand je respire.

On veut tous s'en sortir, sans construire un empire.

Les magouilles politiques, la géostratégie,

Le pillage de l'Afrique, le Sud de l'Amérique,

Le monde économique met le monde en vrac.

Chiffres et statistiques sont un cul de sac,

En période électorale, y'a pas d'électorat :

Que des gens bernés, sondés par l'INSEE,

Les campagnes électorales sont toutes financées,

Par des multinationales, entreprises ancestrales,

Entreprises familiales de l'époque féodale.

Ces mêmes entreprises ont (portent) parfois plusieurs noms

Pour palper des millions dans leurs ramifications.

La fornication dans les poubelles de l'Etat,

Les secrets d'état et leurs services secrets.

Je connais bien la chance que j'ai de vivre en France,

Donc inutile de me dire qu'en Afrique c'est pire.



Parle-moi d'Amour, parle avec humour

Sur ce sujet sérieux, ça crève les yeux.

Vas parler d'Amour avec ceux qui engrangent,

Je n'arrive pas à faire de l'humour sur des sujets qui dérangent.

Parle-moi d'Amour sur l'exploitation,

Parle avec humour sur la misère et la guerre ?

Vas parler d'Amour sous un régime totalitaire,

T'as vu où l'Amour dans l'esclavage planétaire ?



L'Amour est une valeur en laquelle je crois,

Une valeur plus sûre que celles de Wall Street.

Dieu a fait le monde, le monde est Amour,

L'Amour en ce monde n'est pas à la mode.

C'est vrai, t'as raison je ne vis pas en Afrique,

Ni en Birmanie, ni à Sumatra, ni en Haïti.

Demande à Raoni, à ceux qui ont tué Gandhi,

Au gosse qui grandit dans la connerie de ses aînés,

Qui prend comme modèles les brigands de nos Etats,

Et si t'as vu de l'Amour dans les accords des nations,

Vas donc bronzer sur les plages de la Somalie,

Ou sur celles d'Haïti : prend tes pastilles d'iode.

Si tu vas en Zambie, l'Amour est sulfurique,

Donc loin d'être sulfureux,

Comme nos pays d'Europe qui depuis longtemps

Ont su fermer les yeux.

Et si t'as cru que Dieu y est pour quelque chose,

C'est une erreur de jugement,

Là-bas on y prie chaque jour, et chaque jour on y meurt.



Parle-moi d'Amour, parle avec humour

Sur ce sujet sérieux, ça crève les yeux.

Vas parler d'Amour avec ceux qui engrangent,

Je n'arrive pas à faire de l'humour sur des sujets qui dérangent.

Parle-moi d'Amour sur l'exploitation,

Parle avec humour sur la misère et la guerre ?

Vas parler d'Amour sous un régime totalitaire,

T'as vu où l'Amour dans l'esclavage planétaire ?



On m'a demandé de ne pas me limiter dans le contenu de mes textes,

Donc ce son est hard-core.

Ce en quoi j'ai répliqué que la prudence dans l'écriture est de mise,

Et j'en fais une règle d'or.

Si aujourd'hui l'UNICEF, l'UNESCO, France Liberté

Ne veulent (toujours ) pas entendre parler de l'esclavage moderne,

C'est que la base économique de ces fondations achète leur silence,

Et ces mêmes fondations sont trop peu scrupuleuses

Sur la provenance douteuse de toutes les finances

Qui les alimentent.

Même le silence de la Croix Rouge

Est acheté par Viventis, alias Nestlé,

Rhône Poulenc et j'en passe...

Dans les filières du monde financier,

Les services de santé copulent avec le nucléaire

Depuis que ça rapporte des milliards.

J'ai appris récemment qu'au siège d'AREVA,

Ils sont tous conscients car à même d'être au fait de la réalité dramatique

Sur le site nucléaire de Fukushima.



Parle-moi d'Amour, parle avec humour

Sur ce sujet sérieux, ça crève les yeux.

Vas parler d'Amour avec ceux qui engrangent,

Je n'arrive pas à faire de l'humour sur des sujets qui dérangent.

Parle-moi d'Amour sur l'exploitation,

Parle avec humour sur la misère et la guerre ?

Vas parler d'Amour sous un régime totalitaire,

T'as vu où l'Amour dans l'esclavage moderne ?


Copyright A'l'Art "H" Productive.net 2017 ©